Publié par : dindono | 6 juillet 2011

2-5 juillet 2011 : Frisco !

Dimanche 3 juillet 2011

Hier, après un voyage de 6h, on prend le BART (RER local) et on se retrouve vite à l’hôtel, où une mini chambre avec super vue et super radio-réveil nous attend ! Jusque là, c’est un sans faute et on se la pète un peu. On ressort pour manger un bout ; je comence le Voyage Américain avec un délicieux sandwich… végétarien ! Avec du chèvre dedans. A 22h30, les amis d’Alex, nos acolytes de road trip, arrivent à San Francisco : premier apéro au bar de l’hôtel !

Le lendemain matin, on découvre que c’est compliqué d’être efficaces à 4 avec 1 salle de bain… à 10h on décolle, on va rejoindre les 4 autres dans un café au coin de Market et… Montgomery ? Le ventre bien rempli d’un vrai petit dej comme les américains savent en faire, en route pour une exploration assez exhaustive (selon mes pieds) de Nob Hill et ChinaTown… ça monte, ça descend, les rues sont droites et les perspectives sont malades… et toujours, au loin, cette « poussière », comme on a décidé de l’appeler… au delà d’une certaine distance, le paysage est invariablement couvert d’une brume qui rend la lumière diffuse… et les fameux paysages ultra photogéniques.

Soudain, au détour d’une rue vertigineuse, le Golden Gate Bridge apparaît au loin ! C’est comme la Tour Eiffel à Paris ou la Statue de la Liberté à New York ; tant que tu ne l’as pas vu, tu n’arrives pas te dire que tu es dans la bonne ville. Une fois le Golden Gate révélé, ça y’est, tu es bel et bien à FRISCO.

Pendant la journée, on a aussi descendu la portion de Lombard Street qui serpente en véritable ZigZag… méga touristique, mais beau. Comme quoi, les touristes n’ont pas toujours mauvais goût.

Une petite excursion vers le port ; pour étancher notre soif qui, le vent sec aidant, devient assez pressante, on entre au hasard -ok, sur les premières impression d’Alex- dans un Hooters. Une fois notre soif calmée à l’aide de demi-litres de Pepsi, Pink Lemonade ou autre Dr Pepper, on comprend le concept du bar : les serveuses sont embauchées pour leur plastique, pas pour leur jugeotte… leur uniforme basé sur un shorty orange, assorti d’un débardeur blanc au décolleté plongeant et de baskets blanches d’une laideur incomparable, nous permet tous les commentaires les plus méchants (et puis, on est français !). On a eu droit à un magnifique lynchage de futur marié en sortant du bar… le bon goût à l’américaine ? Tout était là.

On a vu 3-4 lions de mer à Pier 39 ; c’est plus trop la saison. On a mangé une clam chowder, une chaudrée de palourdes servie dans une miche de pain creusée… dé-li-cieux. On a pris Alcatraz en photo de loin ; il y a une attente de fou pour y aller, et encore pire pour visiter le fort… et on ne voyait pas trop l’intérêt, anyway.

Sur le chemin du retour, on est monté sur Telegraph Hill, au pied de la Coït Tower -qui porte le nom de sa commanditaire, et de toute façon ça se dit pas comme ça en anglais, bande de sales-. On a pris les Grennwich Steps pour gravir Telegraph Hill, et j’ai trouvé un de mes fantasmes sédentaires américains : ce sont de tout petits escaliers raides, qui desservent des maisons aux jardins odorants et aux jolies terrasses, au milieu des arbres, au coeur de San Francisco… le bonheur.

Le soir, on a pris un cable car -un bus qui se prend pour un tramway- pour aller boire un verre dans Haight, le quartier où habite Julien, un ami d’Alex. Plaisant de nuit, je demande à voir de jour !

Lundi 4 juillet 2011 

Aujourd’hui c’est le 4th of July, l’Independance Day, la fête Nationale des USA. Pour fêter ça, j’ai entendu que les américains ont pour habitude d’organiser un gros pique nique dans un parc avec leur famille et leurs amis. Nous on va marcher jusqu’au Golden Gate Park, louer des vélos et aller voir le feu d’artifice au port ce soir.

Bilan : on a encore beaucoup marché, on a des méga coups de soleil sur les épaules et le crâne, mais on s’est bien marré ! On a loué des « surreys », et on a bicyclé dans le parc… Après 1h30 on était à bout !! C’est lourd ces machins-là ! On a rencontré un « gulfer » dans son trou, une sorte de mini marmotte… j’ai traîné Anna jusqu’à la maison du Grateful Dead, qui n’est en fait qu’une très jolie maison violette.

Le soir, on a rejoint la moitié de San Francisco au Ghirardelli Square, pour admirer le plus long feu d’artifice de l’Univers… bon. N’empêche, le final était fabuleux !

Nota : ici, le BIIIP du passage des cartes de transport fait le MÊME bruit que la douchette de la caissière francophone. Pareil.

Mardi 5 juillet

Journée dans The Mission, le quartier hispanique et ses murals… et ses burritos. Mémorables. On a vu Mission Dolores, et la première « Maison de femmes » de San Francisco, et on s’est balladé dans Castro et on a acheté 3 tatoos pour 35 cents.

L’après-midi, on a décidé d’aller voir le Golden Gate Bridge… on avait juste oublié de nous dire que les jours de grand soleil, il est couvert d’une brume très localisée et très opaque… il est où le PONT ??? Bon, l’ambiance était très Hitchcock avec le horn (genre : attention les bateaux, vous voyez rien mais y’a un pont devant vous!) toutes les 10 secondes et le brouillard froid… et puis on a traversé, et c’était la même chose de l’autre côté. Pour la photo souvenir, on repassera ! Mais c’était canon anyway.

Toutes les photos sont ici !

Publicités
Publié par : dindono | 2 juillet 2011

Montréal – San Francisco : début du Voyage

Samedi 2 juillet 2011

 Aujourd ‘hui, je quitte Montréal. Je pars à San Francisco. Des mois que c’est prévu, mais c’est quand ça commence qu’on comprend tout ce que ça implique. Qu’on laisse chaque fois des choses derrière soi, mais que ce n’est pas si triste, parce que ce qui est devant nous est beau et plein de promesses.

Quand j’ai quitté Toulouse pour m’installer à Montréal, j’étais triste ; mais j’avais besoin de partir découvrir l’autre côté de l’Océan, et de m’ouvrir. Un an après, le bilan est plutôt très positif : j’ai fait tout ça, et beaucoup plus ! Je suis fière de moi, de ce que le Canada m’a appris, de ce qu’il m’a fait devenir. Avec un peu de chance tout ne s’évanouira pas en atterrissant en France…

Donc, pour l’instant, San Francisco. Une image d’enfance, des maisons alignées sur une colline : depuis, j’en rêve. Et cette année, poussée par des rencontres heureuses et par un vent de possibles… je pars à San Francisco. Et ce n’est que le début d’un grand voyage de 5 semaines où l’on réalise un deuxième rêve ultime : traverser les USA en voiture, de San Francisco à New York.

Je vais essayer de noter ici le plus d’histoires possibles, pour partager ce grand voyage avec ceux que j’aime ; d’un côté ou de l’autre du Grand Océan.

Montréal, je t’aime ; laisse moi découvrir un bout de planète, et je reviens aussi vite que possible. Ne m’attends pas, je saurais bien rattraper le temps passé ailleurs !


Publié par : dindono | 25 juin 2011

J-7…

Et voilà, j’aborde ma dernière semaine de montréalaise avec angoisse et hâte… tristesse et  sourire… nostalgie… bref, j’suis toute mêlée et j’me sens bizarre !

Ces deux dernières semaines sont intenses… trop de choses qui se passent, trop d’émotions mélangées, je suis lessivée ! D’abord le test « Toronto je pars toute seule », ensuite la fête de la St Jean à Québec avec Eva et Mathieu, aller-retour de quelques heures, mouillé et sans sommeil, puis on enchaîne avec ça (placez le curseur à 34mn), et ce soir dernière soirée au Blue Sunshine… ok, maintenant j’suis rendue juste triste. Et je me fais croire dur comme fer qu’en 2012, je ne pourrais être ailleurs qu’ici, à Montréal…

Publié par : dindono | 25 juin 2011

3 days in T.O

Vendredi dernier, j’ai pris un bus et 6 heures après, j’étais à Toronto. Toute seule ! Mon premier trip en solo, et je suis assez fière du bilan : du soleil, des kilomètres de marche, un film au Trash Palace, Devo et Swervedriver en concert, des découvertes par dizaines, des rencontres, des discussions en englishe, de la débrouillardise… et de jolies photos !
J’y étais pendant le week end du North by North East Festival et des MuchMusic Video Awards, fait que la ville était littéralement en ébullition… et c’est super plaisant de sentir la ville vivre à ce point !! Je crois que même à Montréal je n’ai jamais ressenti autant d’activité, de frénésie en un seul week end…
Un autre truc que j’ai adoré, ce sont les centaines de terrasses… tous les cafés et les bars en ont une, ou presque… en été, la ville est comme un immense patio où tout le monde boit des coups en écoutant de la musique live !!

Gros coup de coeur pour le quartier de l’Annexe, au nord-ouest, au dessus de China Town… des centaines de boutiques géniales, des bars originaux, des petites rues perpendiculaires super mignonnes et calmes… et ici pas d’escaliers en colimaçon comme à Montréal, on fait plutôt dans le patio (encore !) un peu surélevé devant la maison avec rocking chair et table basse. Il paraît que c’est un des quartiers les plus chers… je veux bien le croire !! Mais quel quartier !

 

Toronto est plus grand que Montréal, plus américaine aussi. Pourtant, on retrouve ce mélange d’architectures déjà omniprésent au Québec… et c’est plaisant !! Pis y’a des tramways partout, pis donc y’a des câbles partout en l’air… et l’art de rue est partout, encore plus qu’à Montréal !! J’adore.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

T.O, merci pour ce petit avant-goût de voyage, et à bientôt !!

Publié par : dindono | 8 juin 2011

Y’a le printemps qui se réveille…

… c’est le retour du printemps !

Enfin, l’été est enfin arrivé quoi… et j’hésite entre ça :

et ça :

pour vous exprimer combien c’est cool mais aussi combien c’est cruel de bosser au 5ème étage sous les néons pendant que les touristes se la dorent sévère au parc Lafontaine… mais bientôt, très bientôt, délivrance totale !!

Deuxième grande nouvelle internationale : je suis acceptée en 2ème année de licence ciné à Paris 1 !!!! Et là, j’hésite entre ça :

et ça :

Oui bon… enfin vous avez saisi, je suis contente et fière ! Et je compte bien tout déchirer à la FAC, et obtenir du même coup mon CAP projectionniste… voilà pour les projets à long terme et la bonne humeur !

Older Posts »

Catégories